•  

    qui suis-je

    "et peut-être qu'on ne rencontre les autres qu'à la profondeur à laquelle on s'est déjà rencontré.e soi-même"

    @la_mere_encree

  • praticienne en massage intuitif et accompagnement psycho-corporel

    Je m'appelle Clémentine Voos. Depuis près de 10 ans j'explore les différentes voies du corps : naturopathie, yoga, massage, respiration, méditation sensorielle notamment. J'accompagne aujourd'hui les personnes à la recherche d'un plus grand équilibre de vie, en mobilisant ces différentes approches.

    Je suis certifiée en naturopathie (CENATHO - 1200h), techniques du toucher (Espace de Ressourcement - J-L Abrassart - 280h), yin yoga (Philippe Beer-Gabel - 50h). Je suis également engagée dans une démarche de formation continue et de supervision, qui sont pour moi des éléments essentiels à une pratique responsable.

     

    Historiquement perfectionniste, super-active, super-sensible, j'ai longtemps maintenu un très haut de niveau de vigilance porté sur l'extérieur. Et cela m'a beaucoup réussi. A moi et sans doute aux autres, à qui je m'efforçais de renvoyer l'image de la performance, de la fiabilité, du travail plus que bien fait. Donner satisfaction était ma récompense, mon moteur.

     

    L'instant de bascule intervient pour moi avec la maternité. Être maman, ce n'est pas faire toutes les choses qui pourtant s'imposent, si nombreuses, tous les jours. On ne fait pas maman, on l'est. Et si on ne l'est pas, on est convoquée à le devenir. Difficilement, douloureusement. J'en étais donc rendue là, à ce point où il me fallait Être, sans que je ne sache comment faire.

     

    C'est le temps de l'exploration qui commence. Un indice après l'autre je découvrais lentement une nouvelle voie du bien-vivre avec soi et en relation aux autres. Longtemps j'ai eu l'impression d'être sur le point de tenir la raison, la solution ou encore la vérité (du monde, de la vie, des soucis), tirant toujours sur le fil de mes trouvailles pour espérer aboutir à une réponse concrète et convaincante.

     

    A quel endroit du chemin cette quête m'a enfin lâchée, je ne saurai le dire. Mais il m'apparaît aujourd'hui qu'à trouver du souffle et de la vie dans les différentes pratiques de présence au corps que j'ai pu explorer, ce besoin s'est doucement estompé.

     

    Le fil d'approche du corps que je vous propose aujourd'hui ne vous fait pas la promesse d'un changement radical. Il vous fait la proposition d'une rencontre douce avec vous-même, dans le respect de votre histoire et la confiance d'un à venir joyeusement accueillant.